« La saison du Standard est insuffisante compte tenu du potentiel du noyau »

Battu 2-3 par Gand vendredi, le Standard a enregistré une quatrième défaite consécutive dans ces playoffs 1. Un 0 sur 12 que les Rouches n'avaient plus connu depuis septembre 2015. Invités à noter la saison des Rouches avec une cote sur 10, les consultants et journalistes présents sur le plateau de La Tribune n'ont pas épargné les Liégeois.

Le plus dur d'entre eux est Stéphane Streker qui attribue une note de 3 sur 10. « C’est insuffisant quand on voit d'où ils viennent. Avec le potentiel joueurs qui n'est pas mauvais, il y avait moyen de faire beaucoup mieux », s'est-il justifié.

Les autres consultants sont un peu plus généreux mais sont eux aussi restés avec un goût de trop peu. Ils attribuent tous un 5/10.

« Je rejoins Stéphane sur le fait qu'ils peuvent mieux faire avec ce noyau », explique Philippe Albert qui nuance :«  L’objectif était d'être européens et ils devraient l'être. »

« Je n'ai pas été convaincu par cette équipe », enchaîne Khalilou Fadiga qui divise sa cotation en 3 parties. « Je mettrais 3/10 aux dirigeants, 5/10 au noyau et 10/10 aux supporters. »

Rodrigo Beenkens conclut le tour de table en ouvrant le débat sur les problèmes rencontrés par le Standard. « Ce bilan est insuffisant. On voulait avoir plus. On nous disait qu’il y aurait de la stabilité et de la sérénité avec l'arrivée de Michel Preud'homme. Ce n’est pas le cas. On sait qu'il y a des tensions en interne et que l'on doit s'attendre à une grande lessive dans le vestiaire. »

Transferts manqués, grincements de dents internes, rendement des cadres de l'équipe, blessures: nos consultants et journalistes ont poursuivi la discussion pour tenter de déterminer les raisons de cette fin de saison compliquée.

Giovanni Zidda, RTBF