Lukaku :"Qu'on ne critique pas mon professionnalisme !"

Lors de ses dernières semaines à Manchester United, juste avant de partir pour l’Inter Milan, Romelu Lukaku avait très sévèrement été critiqué par Gary Neuville, consultant et ancien joueur de Manchester. Lors d’un entretien avec la BBC, le Diable Rouge s’est défendu.

Un joueur "en surpoids, qui pèse plus de 100 kilos" et un "manque de professionnalisme contagieux", voilà les mots très durs que Gary Neuville avait utilisés sur les réseaux sociaux pour évoquer Romelu Lukaku à la veille de son départ pour l’Italie et l’Inter Milan.

Depuis, le Diable rouge a répondu aussi bien sur le terrain, en marquant un but lors de sa première milanaise face à Lecce, que sur les réseaux sociaux, postant une photo de lui, torse nu et montrant son physique irréprochable. Une défense que Romelu Lukaku a continué. Lors d’une interview accordée à nos confrères de la BBC, le Belge est revenu sur les critiques faites par Gary Neville : "Il peut parler de mon physique s’il veut mais qu’il ne questionne pas mon professionnalisme ou qu’il ne dise pas que je ne travaille pas assez", se défend Romelu. "Il ne peut pas dire ça. Tous les coaches avec qui j’ai travaillé disent la même chose à propos de moi. Qu’est-ce qu’Ole (ndlr : Gunnar Solskjaer) disait sur moi à Manchester ? Que je travaillais dur, que je faisais toujours mon possible pour m’améliorer. Jose Mourinho disait la même chose, Roberto Martinez aussi et maintenant, le coach à l’Inter Milan (ndlr : Antonio Conte) le dit aussi. Il n’a pas à questionner mon professionnalisme"!

Après être revenu sur les propos de Neville, le Belge a aussi été questionné sur l’échec de son passage chez les Red Devils. Un échec qu’il ne s’explique pas vraiment : "Je ne sais pas (ndlr : ce qui s’est mal passé). Mais je n’essaye plus de revenir là-dessus. Pour moi, Manchester United c’est une expérience pour laquelle je suis très reconnaissant. Pas une bonne expérience car nous n’avons rien gagné et je le voulais vraiment mais je suis reconnaissant car ils m’ont donné ma chance. La chance de pouvoir jouer pour un des plus grands clubs au monde. J’aurai toujours beaucoup de respect pour eux et je leur souhaite le meilleur pour le futur."

Interrogé aussi sur son arrivée en Italie, le nouveau Nerazzurro ne le cache pas, il est déjà très heureux en Italie : "Mon frère est en Italie. L’Inter c’est une bénédiction pour moi. C’est un club avec une grande histoire, qui a faim et qui veut s’améliorer, exactement comme moi. J’étais dans une phase où il me fallait un nouveau challenge et celui-ci est tombé au moment parfait".

Bref, la page Manchester United semble définitivement tournée pour Romelu Luaku qui aura l’occasion de refaire parler de lui sur les terrains italiens ce dimanche lors du déplacement de l’Inter au Cagliari d’un certain Radja Nainggolan.

 T. Van der Linden,rtbf.be