Près de la moitié des Européens inquiets par la montée des partis populistes

Près de quatre Européens sur 10 (43%) estiment que la montée des partis populistes sur le continent est une menace pour le fonctionnement de l'Union européenne, selon un sondage de l'institut Yougov réalisé pour l'alliance européenne de journaux (LENA) dont Le Soir fait partie et publie les résultats lundi, à moins de deux semaines du scrutin européen.

 

Cette forte majorité est exactement la même si on ne tient compte que des Belges sondés. C'est en Allemagne (56 %) et en Suède (48 %) que l'on trouve le plus de sondés inquiets par rapport à cette menace. Au contraire de la Hongrie (33 %) ou de l'Italie (36 %).

Selon ce sondage, la moitié des Européens en âge de voter (49%) considèrent que les élections européennes du 26 mai prochain sont cruciales pour le futur de l'Union européenne. Et 61 % des sondés pensent également que c'est une bonne chose que leur pays soit membre de l'Union. En outre, 68% des Européens interrogés (64 % de Belges) pensent que l'UE existera toujours dans dix ans.

Les répondants citent l'immigration extraeuropéenne, le climat, puis la dimension paix/sécurité comme priorités qui doivent être traitées au niveau européen plutôt qu'au niveau national.

Le sondage a été mené dans huit pays de l'Union (la Belgique, la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne et la Pologne, auxquels ont été ajoutées la Suède et la Hongrie), soit des pays totalisant quelque 320 millions de citoyens européens, 62 % de la population de l'UE.