Battu 2-3 par Gand vendredi, le Standard a enregistré une quatrième défaite consécutive dans ces playoffs 1. Un 0 sur 12 que les Rouches n'avaient plus connu depuis septembre 2015. Invités à noter la saison des Rouches avec une cote sur 10, les consultants et journalistes présents sur le plateau de La Tribune n'ont pas épargné les Liégeois.

Le plus dur d'entre eux est Stéphane Streker qui attribue une note de 3 sur 10. « C’est insuffisant quand on voit d'où ils viennent. Avec le potentiel joueurs qui n'est pas mauvais, il y avait moyen de faire beaucoup mieux », s'est-il justifié.

Les autres consultants sont un peu plus généreux mais sont eux aussi restés avec un goût de trop peu. Ils attribuent tous un 5/10.

« Je rejoins Stéphane sur le fait qu'ils peuvent mieux faire avec ce noyau », explique Philippe Albert qui nuance :«  L’objectif était d'être européens et ils devraient l'être. »

« Je n'ai pas été convaincu par cette équipe », enchaîne Khalilou Fadiga qui divise sa cotation en 3 parties. « Je mettrais 3/10 aux dirigeants, 5/10 au noyau et 10/10 aux supporters. »

Rodrigo Beenkens conclut le tour de table en ouvrant le débat sur les problèmes rencontrés par le Standard. « Ce bilan est insuffisant. On voulait avoir plus. On nous disait qu’il y aurait de la stabilité et de la sérénité avec l'arrivée de Michel Preud'homme. Ce n’est pas le cas. On sait qu'il y a des tensions en interne et que l'on doit s'attendre à une grande lessive dans le vestiaire. »

Transferts manqués, grincements de dents internes, rendement des cadres de l'équipe, blessures: nos consultants et journalistes ont poursuivi la discussion pour tenter de déterminer les raisons de cette fin de saison compliquée.

Giovanni Zidda, RTBF

Le PSG devra attendre avant de sortir le champagne. Le club parisien aurait pu être sacré champion de France en cas de victoire sur Strasbourg dimanche, mais Matz Sels et ses équipiers sont venus prendre 1 point au Parc des Princes (2-2) , retardant le sacre des troupes de Thomas Tuchel.

 

Tout avait pourtant bien commencé pour le PSG, Choupo-Moting ouvrant le score à la 13e minute. Mais Da Costa (26e) et Goncalves (38e) donnaient l'avance aux Alsaciens. Le PSG n'égalisait qu'en fin de match par Kerher (82e). Sels a reçu une carte jaune à la 89e.

Thomas Meunier, blessé, est toujours absent côté parisien.

Lille, dauphin du PSG, avait ouvert la voie à un titre du parisien en calant à Reims (1-1) dimanche après-midi. Les Parisiens n'en ont pas profité. Ils auront l'occasion de corriger le tir la semaine prochaine à Lille, le LOSC recevant le PSG dimanche 14 avril dans le choc de la 32e journée de Ligue 1. Un point suffira à Paris, qui compte actuellement 20 points d'avance sur le club nordiste.

AFP

 

Kim Mestdagh a été invitée au camp d'entraînement de Washington Mystics cet été, a annoncé lundi la franchise américaine du championnat professionnel nord-américain de basket féminin (WNBA) où évolue Emma Meesseman.

 

Kim Mestdagh, 28 ans, joue cette saison en Turquie sous les couleurs du leader du championnat, Cukurova où elle affiche une moyenne de 12.6 points de moyenne (pour 3.8 rebonds et 2.9 assists).

L'ailière flandrienne a passé 4 saisons à Colorodo State University (2008-2012) qui l'avait d'ailleurs proposée, sans succès, à la draft WNBA 2012. Après un passage en Espagne, à Zamora, puis deux saisons à Castors Braine - avec une finale d'Eurocoupe en 2015, Kim Mestdagh avait joué deux ans encore pour Charleville-Mézières avant un premier essai en Turquie la saison dernière. Après trois mois à Yakin Dogü, la shooteuse des Belgian Cats avait terminé la saison à Salamanque en Espagne.

Kim Mestdagh devrait rejoindre les Etats-Unis directement après la fin de sa saison en Turquie pour être de retour dans le courant de la campagne des Belgian Cats, début juin, en vue de l'Euro en Serbie et Lettonie du 27 juin au 7 juillet.

Washington Mystics, finaliste du championnat WNBA l'été dernier, est la franchise où évolue Emma Meesseman, 25 ans, depuis 2013. L'intérieure flandrienne, de Ypres également comme Kim Mestdagh, avait fait l'impasse l'été dernier pour la première fois sur le championnat WNBA pour se consacrer à l'équipe nationale. Les Belgian Cats avaient terminé 4es de la Coupe du monde fin septembre à Tenerife.

La saison régulière de WNBA débute le 24 mai. Les camps commencent en général au début du mois de mai.

 

rtbf.be

La Gantoise est revenue de nulle part ce mercredi soir. Les Buffalos ont émergé aux tirs au but dans la deuxième demi-finale retour de Coupe de Belgique. Ils affronteront le FC Malines (club de D1B) en finale le 1er mai à Bruxelles.

Ostende menait pourtant 2 à 0 à la mi-temps grâce à des buts de de Sutter (8e) et Sakala (31e). Mais La Gantoise a égalisé en toute fin de match avec des buts de Sorloth d'abord à la 84e minute et Bezus ensuite dans les arrêts de jeu (90e + 1). Pour un score de 2-2 à la fin du temps réglementaire, comme au match-aller. Les deux équipes devaient alors en découdre aux prolongations mais aucune des deux n'est parvenue à prendre le dessus. La suite est une histoire de tirs au but manqués... Mais la Gantoise en a inscrit un de plus, pour un score total de 3-4. 

 

rtbf.be

Le Portugais Carlos Queiroz a cité Frank Sinatra pour dire adieu à la sélection d'Iran, lundi, après son élimination en demi-finale de la Coupe d'Asie face au Japon (3-0), en leur disant "Je l'ai fait à ma manière".

 

"Maintenant la fin est là, a enchaîné le technicien âgé de 65 ans. Je suis très heureux et très fier, parce que je l'ai fait à ma manière."

Queiroz, qui avait notamment présidé aux destinés de Manchester United, du Real Madrid et du Portugal, serait maintenant intéressé par le poste de sélectionneur de la Colombie. Il a passé presque huit ans à la tête de l'Iran, soit le plus long bail d'un sélectionneur, conduisant l'équipe à deux phases finales de Coupe du monde.

Le départ de Queiroz coïncide avec la 6e défaite en six demi-finales de l'Iran depuis 1976, l'année de leur dernier titre continental. En quatre confrontations avec le Japon, l'Iran n'a même pas réussi à marquer le moindre but.

Mais cela n'a pas semblé perturber Queiroz au moment de dire au revoir à ses joueurs et de leur rendre hommage: "Ils l'ont fait pour le peuple. Ils ont envoyé un message au reste du monde que les Iraniens méritent d'être vus différemment. C'est une chance pour la liberté."

A la question d'un journaliste lui demandant de présenter ses excuses pour cette défaite, la plus lourde de l'Iran

depuis 1988 en Coupe d'Asie, il a sèchement rétorqué: "Et vous, quel est votre rôle au cours des huit dernières années ? Votre rôle était le silence et la complicité, et rien d'autre!"

 

rtbf.be

Julian Alaphilippe a remporté la 2e étape du 37e Tour de San Juan cycliste (2.1), lundi en Argentine. Elle menait les coureurs de Chimbas à Peri Lago Punta Negra (132,5 km). Le Français offre à son équipe Deceuninck-Quick Step sa 3e victoire de la saison après celles d'Elia Viviani à la 1e étape du Tour Down Under le 15 janvier et à la Cadel Evans Great Ocean Road Race à Geelong, dimanche en Australie. Le vainqueur de la dernière Flèche Wallonne a résisté au retour de l'Italien Simone Consonni (UAE-Team Emirates), 2e, et du Slovaque Peter Sagan (BORA-hansgrohe), 3e.

 

Jens Keukeleire (Lotto Soudal), premier Belge, a franchi la ligne en 4e position.

Fernando Gaviria (UAE-Team Emirates), lauréat de la première étape dimanche, conserve le maillot de leader du général avec trois secondes d'avance sur Alaphilippe. Consonni est 3e à 7 secondes et Sagan 4e à 9 secondes.

Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step), qui disputait à 19 ans sa 2e course professionnelle, a endossé le maillot du meilleur jeune après avoir terminé en compagnie des meilleurs.

La deuxième étape a été raccourcie à cause de la chaleur. Les températures légèrement supérieures à 40 degrés Celsius ont raccourci l'étape de 28 km et le peloton a également connu une montée de moins, trois au lieu de quatre sur la Punta Negra, un col de 3e catégorie, long de 1,5 km à une moyenne de 8,3%. Ils se sont aussi élancés une demi-heure plus tard afin d'éviter la plus forte chaleur.

Quatre coureurs se sont lancés dans une aventure : le Brésilien André Gohr, le Néo-Zélandais Hamish Schreurs, le Mexicain Miguel Alvarez et le Chilien Bravo Edison. Le peloton leur a donné un maximum de trois minutes et c'est Deceuninck - Quick Step qui a pris le commandement de la poursuite. Hamish Schreurs, le dernier attaquant a été rejoint à environ 8,5 km de l'arrivée.

Le sommet de la dernière montée était située à 2,5 km de la ligne d'arrivée, l'occasion idéale pour les punchers et donc Lotto Soudal, troisième l'an dernier avec Benoot à cette arrivée, s'est également impliqué dans les débats. Le peloton s'amincissait dans cette dernière côte. Alaphilippe remontait en troisième position. Remco Evenepoel était également à l'avant, au 8e ou 9e rang. Alaphilippe accéléra à environ 350 mètres du sommet, Benoot dans sa roue, tout comme Quintana. Le trio creusa un écart, mais Quintana n'a pas coopéré si bien que le Français s'en est allé seul. Benoot et Quintana ont été avalés par ce qui restait du peloton. Les BORA-hansgrohe chassèrent derrière Alaphlippe, au service de Sagan, mais Evenepoel s'installa bien entre eux et perturba la poursuite favorisant ainsi le succès de son leader.

Mardi, les coureurs disputeront un contre-la-montre individuel de 12 km à Pocito.

 

rtbf.be

Le programme de Wanty-Gobert prend forme. Déjà assurée de participer à un troisième Tour de France consécutif, la formation belge sait maintenant qu'elle sera au départ de Paris-Roubaix.

L'équipe de Jean-François Bourlart n'avait pas été conviée dans "l'Enfer du Nord" par ASO la saison dernière.

Encore une belle reconnaissance du travail accompli par Wanty-Gobert, vainqueur pour la troisième année consécutive de l'Europe Tour (2016, 2017, 2018).

A côté des 18 formations World Tour (dont Deceuninck-Quick Step et Lotto-Soudal), ASO a invité : Cofidis, Delko Marseille Provence, Direct Energie, Arkea-Samsic, Vital Concept, Roompot-Charles et donc Wanty-Gobert.

Sport Vlaanderen-Baloise et WB-Aqua Protect-Veranclassic, présentes l'an dernier, ont été recalées.

 

rtbf.be

The model is talking about booking her latest gig, modeling WordPress underwear in the brand latest Perfectly Fit campaign, which was shot by Lachian Bailey. It was such a surreal moment cried she admitted.

The main thing that you have to remember on this journey is just be nice to everyone and always smile.

It’s kind of confusing because I’m a bigger girl, Dalbesio says. I’m not the biggest girl on the market but I’m definitely bigger than all the girls [Calvin Klein] has ever worked with, so that is really intimidating. She wasn’t sure, she said of the shoot, what was expected from her in terms of her size or shape.

Refreshingly, what was expected of her was the same thing that was expected of Lara Stone: to take a beautiful picture.

So simple, yet so essential, the white shirt is the foundation of any wardrobe. It’s also the most multi-functional item, taking you from work to play with just the quick unfastening of a couple of buttons. It matter what style fitted boyfriend etc or even what fabric from silk to heavy cotton go with whatever suits your personal style best.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

You must learn one thing. The world was made to be free in. Give up all the other worlds Except the one in which you belong. Calvin Klein known for launching the careers of such svelte models as Brooke Shields and Kate Moss to cast a model who deviates from the size standard and make a fuss about it to Dalbesio who spent years. Calvin Klein known for launching the careers of such svelte models as Brooke Shields and Kate Moss to cast a model who deviates from the size standard and make a fuss about it to Dalbesio who spent years.

Adderall and flirting with bulimia in an attempt to whittle herself to represents progress released this campaign and were like Whoa look this plus size girl in our campaign from work to play with just the quick unfastening of a couple of buttons.

They released me in this campaign with everyone else there no distinction. It’s not a separate section for plus size girls she says.

Typographers of yore didn't come up with the concept of dummy copy because people thought that content is inconsequential window dressing, only there to be used by designers who can’t be bothered to read. Lorem Ipsum is needed because words matter, a lot. Just fill up a page with draft copy about the client’s business and they will actually read it and comment on it.

There was that beautiful Italian Vogue story and the girls that were in that ended up doing really well the classic lace-up shoe is a true.

Mea quaeque luptatum assentior no, natum feugait civibus mea ex, meis graeco gubergren duo ad. Ut duo nominati percipitur liberavisse, ex appareat complectitur est, nullam iudicabit ex qui. An mutat euismod duo, no est utamur repudiare. Vix vero putant id, pro ne maiorum atomorum forensibus. Salutandi principes imperdiet sit id, ad commune scriptorem adversarium eam. She wasn’t sure, she said of the shoot, what was expected from her in terms of her size or shape. Duo ne sumo velit dignissim, fastidii philosophia at nec. Sale epicurei recteque cu vis, in vim solum invidunt.

Duis decore electram cum an, ei sed minim dictas. Ius no eius splendide, at pri ancillae expetendis accommodare. Ex sonet legere mei, ius quod invenire facilisis an. Te minim dolore soleat nec, ei eum doctus interesset, purto omnesque at vim.

An purto moderatius usu, semper vulputate eum et.

Aliquip nominavi voluptatum et pri, duo no amet delenit antiopam. Nam in nibh postea, patrioque contentiones cu duo. Duo ne sumo velit dignissim, fastidii philosophia at nec. Sale epicurei recteque cu vis, in vim solum invidunt.

  • Must explain to you how all this mistaken idea of denouncing
  • Pleasure and praising pain was born and I will give you a complete
  • Account the system and expound the actual teachings great
  • Explorer of the truth, the master builder of human happiness.

Liber principes ne sit, ne usu audiam nusquam dignissim, an usu laudem docendi efficiendi. Et errem neglegentur eos, qui ex commodo delectus. Ius debitis similique adipiscing cu. Per et justo legimus, quo ex zril impetus apeirian, ex nam iriure persequeris. Sea deserunt reprehendunt conclusionemque ex. Vidit integre vituperata sed in. Ea repudiare mnesarchum quo.