La chanteuse et actrice britannique Rita Ora s'est excusée lundi sur Instagram pour avoir fêté samedi à Londres ses 30 ans avec “un petit rassemblement” d'amis, alors que l'Angleterre vit ses derniers jours sous confinement

"Je suis profondément désolée d'avoir enfreint les règles et je comprends que cela met les gens en danger", a indiqué la chanteuse dans une publication Instagram, qui regrette "une erreur de jugement grave et inexcusable". "C'était une décision prise sur un coup de tête, en ayant en tête l'idée malavisée qu'on allait bientôt sortir de confinement et que tout irait bien", a-t-elle ajouté.

Intervention à Notting Hill

Scotland Yard a confirmé avoir été appelé samedi, dans le quartier londonien huppé de Notting Hill, pour constater une infraction aux règles de confinement instauré pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus.

Le lourd bilan britannique

Au Royaume-Uni, pays le plus endeuillé d'Europe avec près de 58.500 morts et 1,6 million de cas positifs, chaque région définit sa propre stratégie sanitaire face au virus. En Angleterre, le confinement général instauré début novembre pour un mois s'achèvera mercredi.

 “Cela vaut pour tout le monde”

Mais d'ici là, “il est important que tout le monde dans la société donne l'exemple en suivant les règles - cela vaut pour tout le monde, y compris les célébrités”, a rappelé lundi le porte-parole du Premier ministre Boris Johnson. “Il est vital que chacun respecte les règles afin de réduire la transmission du virus, mais l'application de la loi est du ressort de la police”, a-t-il cependant ajouté.

“Je tiens à m’excuser”

"Même si ça n'arrange rien, je tiens à m'excuser", a ajouté Rita Ora sur Instagram, disant "assumer l'entière responsabilité" de ces "actions irresponsables". Selon une source citée par le tabloïd britannique The Daily Mail, la star aurait payé le soir même l'amende de 10.000 livres (11.200 euros), encourue pour toute rupture du confinement.

Capture d'écran

La source: 7sur7.be

Les organisateurs du Voo Rire viennent déjà d’annoncer les premiers noms de la prochaine édition du festival liégeois, qui se tiendra du 16 au 25 octobre 2021. Il s’agit d’Olivier de Benoist, Viktor Vincent, Baptiste Lecaplain et Arnaud Tsamère, des artistes qui étaient prévu pour cette édition 2020, mais qui n’ont pu monter sur scène à cause des mesures Covid qui avaient été mises en place fin du mois d’octobre

Le 17 octobre dernier débutait le festival Voo Rire de Liège dans une version réduite du fait de la crise sanitaire. Une 10e édition du festival d’humour qui avait dû être écourtée. En effet, un nouveau protocole avait été mis en place le 23 octobre dernier et stipulait que les événements culturels en intérieur devaient se dérouler à 40 personnes maximum, ou 200 avec une dérogation. Jusque-là, l’ancien protocole permettait au festival d’accueillir 350 personnes.

Pour les frères Taloche, organisateurs de l’événement, maintenir l’entièreté des spectacles prévus ce vendredi-là et le week-end qui suivait était impossible à gérer. “Désormais, on doit passer à 200 spectateurs, avec 1,50 m de distanciation entre chaque bulle, ce qui est impossible. Je ne peux pas dire à telle ou telle personne: toi, tu rentres ou toi, tu ne rentres pas”, expliquait Vincent Taloche à l’époque. C’est pourquoi avec son frère, ils avaient pris la décision d’annuler les derniers spectacles prévus, comme celui du mentaliste Viktor Vincent.

Des premiers noms pour 2021

Loin de se laisser abattre, les Frères Taloches se sont rapidement mis à travailler sur la prochaine édition du Voo Rire, qui se tiendra du 16 au 25 octobre 2021.

 Très attendus par le public du festival, les spectacles qui ont été annulés sont reportés à l’année prochaine. Ainsi, Viktor Vincent se produira au théâtre du Trocédéro, Baptiste Lecaplain montra sur cette même scène le 23 octobre, et Arnaud Tsmaère, quant à lui, aura deux dates: le 24 et le 25 octobre.

Les spectacles de Jarry et Olivier de Benoist, qui devaient avoir lieu au Forum de Liège, non plus, n’avaient pas pu avoir lieu et avaient été reportés. Une date est déjà annoncée pour ce dernier, qui se produira le 22 octobre 2021, toujours au Forum. Aucune date n’a encore été annoncée pour le spectacle de Jarry.

Les billets achetés pour ces spectacles seront valables pour ces nouvelles dates.

Retrouvez ici toute l’actualité de la région liégeoise.

La Source: 7sur7.be

 Bien des années avant de devenir Moira Rose à Schitt’s Creek, Catherine O’Hara était la maman du petit Kevin, trublion des films “Maman j’ai raté l’avion” et “Maman j’ai raté l’avion 2"

L’actrice a recréé la scène iconique du premier film, quand elle se rend compte qu’elle a oublié son fils de 10 ans à la maison, avant de s’évanouir. Ce petit clip hilarant est de saison: “Maman j’ai raté l’avion” fait partie des grands classiques des fêtes de fin d’année. 

 Catherine O’Hara légende sa vidéo: “C’est encore cette période de l’année...” Et Noël, ça la connait: elle est la voix de Sally dans “The nightmare before Christmas de Tim Burton”.

La source: 7sur7.be

Alors que la saison trois de "The Crown" a été mise en ligne le 17 novembre dernier, les saisons cinq et six de la série phare sont déjà en préparation. Elles seraient portées par l'actrice Imelda Staunton ("Harry Potter", "Vera Drake"), qui incarnerait à son tour la Reine Elizabeth II.

La saison quatre de "The Crown" n'est pas encore diffusée, mais le casting pour les deux chapitres suivants est déjà en train d'être recherché. La série, qui raconte la vie de la reine Élizabeth de sa jeunesse à son accession au trône, change l'ensemble de ses acteurs toutes les deux saisons pour mettre en scène le vieillissement des personnages. Ainsi, Imelda Staunton prendrait la relève après que la monarque a été interprétée par Claire Foy puis Olivia Colman.

Star britannique du théâtre et du cinéma, Imelda Staunton a remporté un Bafta en 2004 pour sa performance dans "Vera Drake". Les fans de la saga "Harry Potter" la connaissent aussi en tant que Dolorès Ombrage, qu'elle a jouée en 2007 et en 2010. Plus récemment, elle a rejoint la distribution de "Downton Abbey" de Michaël Engler, aux côtés de son mari à la ville, Jim Carter.

Ces rumeurs ont été rapportées par le Daily Mail mais n'ont pas encore été confirmées. Notons que la saison trois de "The Crown" se déroule dans les années 60 et 70. Elle tourne autour des difficultés rencontrées par Elizabeth et sa famille, face à l'évolution de la Grande-Bretagne. De la paranoïa de la Guerre Froide aux avancées spatiales, ils doivent s'adapter à un monde plus libéré, mais aussi plus tourmenté. La quatrième saison est encore en cours de tournage.

rtbf.be

La 76ème Mostra de Venise s’est donc achevée hier soir au Lido avec la cérémonie du palmarès. Un palmarès qui a pris bien soin de récompenser des films de toutes nationalités, alors que la présence américaine cette année était impressionnant.

De l’avis unanime des festivaliers, les quatre films américains en compétition cette année était d’une qualité remarquable. Or seul l’un d’entre eux, "Joker" de Todd Philipps, se retrouve au palmarès, heureusement pour lui à la plus haute marche du podium puisqu’il décroche le Lion d’Or. "Joker", variation originale sur la genèse de l’ennemi juré de Batman, permet à Joaquin Phoenix de signer une composition inoubliable. Nul doute qu’il figurera parmi les favoris aux  Oscars.

L’autre film incontournable de cette Mostra était une production française, réalisé par un cinéaste juif, polonais et français : "J’accuse" de Roman Polanski. Malgré ses premières déclarations contre le cinéaste âgé aujourd’hui de 86 ans, la présidente du jury Lucrecia Martel a eu l’honnêteté intellectuelle de reconnaître les grandes qualités de ce film sur l’Affaire Dreyfus en lui décernant le Grand Prix du Jury.

rtbf.be